France, le départ

[…] Aussi long que soit le voyage, il commence par un simple tour de roue.
Me voilà prêt à partir vers la Chine.

La route ensoleillée de cette jeune journée me rappelle à la simple réalité : parvenir à rester sur mes roues et aller au plus loin que la providence m’accordera, toujours plus à l’Est. Vers la Chine [...]

 

Davaï ! L’aventure n’attend qu’à être vécue !

Les commentaires sont fermés.