Chine-J'y suis arrivé !

  [...] Le lendemain au bord de la route : « Tu vois maintenant le pipeline ? Tu ne le quittes sous aucun prétexte, il te guidera en Chine. »
    Sur la route, c’est l’aventure la vraie, celle qui s’impose dans un environnement qui n’a plus rien de connu, où chaque moment est un engagement, où chaque jour est une surprise. Seul, isolé dans ce bout du monde où l’asphalte n’a pas encore remplacé la piste, pour lequel la carte est vide de toute trace et qui pourtant est bien réel. Étranger parmi les étrangers, j’évolue dans un mélange obligé de russes, afghans et chinois, pour un travail en commun : la construction du pipeline reliant la Chine au Kazakhstan. Sa mise en oeuvre est réalisable grâce à une ouverture du massif montagneux percée par des vents violents venus de Chine : la porte de Dzoungarie.

Première photo ! En fond le poste frontière chinois
 

 Un poste frontière existerait donc ? Ce matin je porte mon tee-shirt porte-bonheur, celui dont un morceau noué repose sur la tombe de Jim Morrison. Celui du voyage au Vietnam en 99. Déjà refoulé au poste frontière de Korgas, je suis cependant prêt et sans crainte. Je parcours cette longue ligne droite de 180 kilomètres qui me relie à mon objectif !
    Au bout de la route, le poste frontière Chinois de Druzba : j’essaie de cacher mon émotion. J’ai en main le document de déclaration des douanes enregistrant la moto, pas d'autre formalité, pas de permis requis, pas d’autorisation spéciale, pas de dessous de table. Le douanier brûle de curiosité :
— La procédure est terminée, une dernière question : vous faites le tour du monde ?
— Ah! C’est à cause de mon logo...? Non, mon but est d’aller en Chine !
— Vous y êtes, soyez le bienvenu, bon voyage chez nous !
    Je rejoins la moto d’une démarche incertaine et m’éloigne du poste frontière. Je pense à celle qui m’a porté en avant. Je pense à Franck qui m’a montré la voie. Je pense à toutes celles et ceux qui ont cru à mon entrée en Chine avec la moto.
    Vous aviez raison ! Les cœurs purs trouvent toujours la voie ! [...]

vendredi 13 juillet 2007 @ 11:36 Xavier a dit : #1

Jean-Loup,

Je dois partir en Chine au mois de Juin 2008 en Moto (990 Adventure
KTM). Je prendrai par l'Ukraine, la Russie, Le Kazakhstan et la Chine.
Peux tu me dire exactement comment tu es passé en chine avec ta moto.
As tu des points GPS ou des contactes à me donner???
Avais-tu le carnet de passage en douanes?
Tu peux me contacter au [...].
Merci pour ton aide,

Cordialement,

Xavier

mardi 17 juillet 2007 @ 11:39 Jean-Loup a dit : #2

Bonjour Xavier,

Avec une 990 ? Une super moto… pour un superbe voyage !...

Pour mon entrée en Chine, regarde le lien 'Itinéraire'.
Je n’ai pas les points GPS mais je peux t’assurer que tu n’auras aucune difficulté à trouver. (cf. mes potes qui y sont passé par après).
Je te souhaite que les chinois te laissent passer sans payer l’autorisation. Les choses changent…

Oui, j’avais le carnet de passage en douane mais je ne l’ai utilisé SEULEMENT qu'en Iran donc il devrait pour toi être inutile pour les pays que tu vas traverser, renseigne toi cependant bien. J’insiste car les frais d’établissement et surtout la caution sont importants (pour toi d’autant plus avec une moto récente).

J’ai su que tu avais acheté mon livre (merci pour ta commande), et j’espère qu’il répondra à la majorité de tes questions. Dans le cas contraire, c’est avec plaisir que je répondrai à tes questions.

Cordialement,

Jean-Loup

vendredi 31 août 2007 @ 11:50 Simon a dit : #3

Salut Jean Loup,
>>Bonjour Simon,

Apparemment ça ne passe plus par Druzba, les douaniers se sont mis au jus de la loi en vigueur et la frontière est désormais hermétique.
>>Vous aurez essayé...

Aurais-tu entendu parler dune autre frontière plus au nord ou en Mongolie peut être ?
>>Non. Après mon échec à Korkaz je suis entré par Usaral. Plus au Nord, il reste Tacheng puis par Zaysan mais je ne sais rien à ce sujet.

As tu des contacts de motards dans le secteur en ce moment ?
>>Pas des motards mais un couple en combi WW des années '70 avec les fleurs dessus! J'ai d'ailleurs communiqué tes coordonnées

Nous conseilles-tu de prendre un avion pour eviter la chine ?
Un conseil ?...
>>Un avis personnel : SI j'ai le temps - car c'est la continuité du voyage qui prime- j'essaierai par Tacheng puis par Zaysan.
Je crois impossible d'entrer en moto par la Mongolie.
Fianlement si ça passe pas, je prends l'avion à Almaty et continue mon voyage.

Nous attendons avec impatience ta reponse etant a
Tashkent actuellement
>>Voilà, courage à vous.

Simon
Pour lequipe "Aux Ptits Bouts du Monde"
>>Jean-Loup

vendredi 31 août 2007 @ 22:55 Simon a dit : #4

Bonsoir Jean Loup,

Merci pour tes encouragements, je suis plutot de ton
avis , a savoir essayer quand meme, car ca me brise le
coeur de mettre ma moto dans un avion.
Mon collegue est un peu moins chaud et a raison sur un
point , cest que nous navons pas de visas avec entrees
multiples pour le Kazakhstan. Ce qui veut dire que si
l'on passe un poste kazak et qu'au poste chinois nous
nous faisons refouler, nous ne pouvons plus revenir en
arriere. A moins de rentrer en Chine a pied de refaire
un visa pour le Kazakhstan et de repartir...
On n'a pas suffisamment anticiper lors de la demande
du visa kazak.

Simon

samedi 01 septembre 2007 @ 11:58 Jean-Loup a dit : #5

Tu n'as pas vraiment à t'inquiéter.
Bien sur j'avais un visa à entrées multiples mais je ne l'ai pas fait tamponné au retour de "Chine" par Korkaz.
Et lorsque je me suis présenté Druzba, "ils" n'ont pas fait de problème ignorant le tampon de sortie du Kazakhstan.
Mais là encore cela a pu changer en 2 ans !
Reste ta solution intéressante de retourner acheter un visa d'entrée (que les frontaliers font en général pour une somme raisonnable).

mercredi 26 février 2014 @ 17:54 Marc Laporte a dit : #6

Bonjour,
je cherche à traverser la Chine du Kyrgistan (Tougaart pass) à la frontière laotienne ( Mohan ). Est-il possible d\'organiser son voyage en indépendant sans être obligé de passer par une agence de voyage?
J\'ai déjà contacter Navotour agence chinoise qui prend en charge des touristes mais seul sans autres motards, j\'ai des prix démentiels.
Si vous avez une solution, merci de bien vouloir m\'expliquer la marche à suivre.
Meilleures pensées
Marc Laporte
Répondre, Répond

Les commentaires sont fermés.