J22, retour sur la Route 66 et entrée en Arizona

Painted Desert and Petrified Forest

Après l'enchantement de Monument Valley nous avons retrouvé avec bonheur "notre" Route 66, avec ses panneaux qui nous sont désormais familiers, ses cafés colorés et accueillants, ses vieux motels aux façades défraîchies, ses stations fantômes...

Mais le tracé de la "Mother Road" réserve aussi d'exaltantes surprises, car elle passe exactement entre deux merveilles de la nature: le "Painted Desert" et "Petrified Forest", la forêt pétrifiée.

Affichant des dimensions toujours aussi démesurées, le "Painted Desert" fait de l'entrée en Arizona un passage vers une autre planète: l'érosion et les métaux contenus dans le sol ont composé au fil des âges cette étendue aride aux strates colorées dont les nuances changent en fonction de l'ensoleillement.

Au sud, la forêt pétrifiée nous offre un spectacle de milliers de troncs d'arbres, qui, conservés dans une zone marécageuse il y a 225 millions d'années, se sont fossilisés au cours des millénaires pour donner des pierres colorées, principalement  jaspe et agate. Les gifts shops, tenus comme l'ensemble des commerces du secteur par des amérindiens,en regorgent sous la forme de toutes sortes d'objets et bijoux. 

Dans le Petrified Forest National Park, Agate House, un ancien "pueblo" indien datant de1300 av JC, a été mis à jour et près des vestiges de ce village et parmi les troncs pétrifiés apparaissent des pétroglyphes, dessins rupestres saisissants de réalisme.

 "For thousands of years, indigeneous people have used rock faces as a means of communication. Petroglyphs are images, symbols or design scratched, picked, carved or incised on the surface of rock. Thes features are like whisperes from the past."

 

Au milieu de cet immense (885 km2) territoire nous retrouvons un autre vestige: celui de la Route 66 !

Cette vieille voiture a été préservée, insolite relique au milieu d'un gigantesque espace désert.

En repartant, sur le parking, une amusante rencontre: un corbeau énorme, à l'image de la démesure des terres environnantes!

 

Changement de décor: après de nombreux milles parcourus et de grands espaces plein la tête, nous faisons une dernière halte à la sympathique boutique JACKRABBIT TRADING POST, créée en 1949, et internationalement connue grâce à ses panneaux et au lapin géant devant son entrée.

Ne vous moquez pas!

Je suis sûre que vous allez nous croire: nous sommes arrivés à notre motel épuisés...

#1 vendredi 10 octobre 2014 @ 16:14 couette couette a dit :

très jolies photos
hahaha maman et le lapin!

Les commentaires sont fermés.